Qu’est-ce que le HSPF ?

Qu’est-ce que le HSPF ?

Comment est calculé le HSPF sur une thermopompe ?

Si vous êtes à la recherche d’un climatiseur ou une thermopompe, vous avez probablement déjà entendu parler de l’abréviation HSPF. Le terme HSPF signifie Heating Seasonal Performance Factor (version anglaise). En français, vous allez retrouvez l’abréviation FRSC qui signifie Facteur de Rendement Saisonier en Chauffage.

Le HSPF est en fait un ratio ou côte de rendement énergétique que chaque appareil est évalué selon leurs performances en chauffage. Autrement dit, plus le HSPF est élevé, moins l’appareil va consommer d’énergie durant la saison de chauffage. Maintenant, il est important de comprendre que le HSPF est seulement un moyen de mesure pour le « chauffage » et n’est pas applicable pour les données en climatisation des climatiseurs. Le rendement énergétique HSPF est le rapport entre la puissance de chauffage en (BTU/h) divisée par la consommation d’énergie brute de l’appareil (Watt/h ou kWh). Ceci est la moyenne pour une saison de chauffage et est calculé en utilisant une température intérieure constante d’environ 20°C et une température extérieure de 8°C.

Toutes les thermopompes possèdent un taux de rendement énergétique pour la saison de chauffage et il doit être affiché sur le collant (jaune) Energy Guide de l’appareil.

 

HSPF RATING HEATING

Le HSPF est-il si important ? Je vous confirme que oui !

À première vue, le terme HSPF ne veut pas dire grand-chose, mais si l’on compare les différents taux, il peut y avoir une énorme différence de consommation d’énergie entre les appareils de chauffage sur une durée de vie de 20 ans. Cependant, il est extrêmement important d’évaluer les coûts d’investissement d’achat de l’appareil par rapport à la rentabilité de l’appareil à long terme. Il est évident qu’il est inutile d’acheter un appareil avec un HSPF de 12 et + si vous avez l’intention de déménager d’ici 2-3 ans, car c’est le prochain propriétaire de votre maison qui profitera de l’économique d’énergie de votre thermopompe.

Si vous croyez rester à votre demeure plusieurs années, acheter une thermopompe avec un taux de rendement énergétique élever aura plusieurs bénéfices.

Premièrement, une thermopompe avec un HSPF supérieur à 10 et + consommera beaucoup moins d’énergie comparativement à un appareil qui possède un HSPF de 8.

Deuxièmement, les appareils avec un HSPF élever, son habituellement considérer comme des appareils « haut de gamme » alors votre appareil aura également un SEER élever et cela vous fera économiser pour la saison de climatisation (qu’est-ce que le SEER ?). Il est important de considérer le HSPF des thermopompes si vous habitez au Québec, car il ne faut pas oublier que nous avons environ 3-4 mois d’été et 8-9 mois de temps froid. Le HSPF vous fera économiser davantage sur la consommation d’énergie par rapport au SEER.

Troisièmement, les appareils avec un HSPF élevés sont généralement construits par des fabricants reconnus dans l’industrie qui ont plusieurs années d’expérience dans la conception d’appareils de chauffage (thermopompe). Pour obtenir un HSPF élever, les fabricants doivent utilisés les meilleurs pièces et composante afin d’obtenir des rendements de performance élevés. Alors cela vous assure que votre appareil est construit avec des matériaux de qualité.

Pour finir, l’achat d’une thermopompe n’est pas une mince affaire notamment à cause de leurs coûts d’acquisition. Il est alors important que vous soyez bien conseiller en fonction de vos besoins, de votre situation actuelle et de votre budget.

Comments (5)

  • Mai Répondre

    Merci Philippe pour les renseignements. Ça m’aide beaucoup dans mon choix.

    8 août 2018 à 11 h 36 min
  • Martin Allaire Répondre

    Bonjour j’hésite beaucoup entre 2 thermopompe murale .la fujitsu ou la daikin 15000 btu .Je veut la plus performante merci

    26 février 2019 à 9 h 27 min
    • Philippe Prud'homme Répondre

      Bonjour Martin,
      Ce sont 2 très bons produits, mais la plus performante est la thermopompe Fujitsu 15RLS3H.

      16 mars 2019 à 10 h 45 min
  • christelle samot Répondre

    Bonjour,
    Je suis un peu perdue…J’ai une maison de 3 étages rdc 500 pc avec 3 pièces et des fenêtres dans chaque pièce (peu éclairé)
    1er étage de 600 pc à aire ouverte avec une grande porte fenêtre d’un coté et 2 fenêtres et une porte de l,autre.
    3ieme etage avec 500 pieds carrés (3 chambres et 2 salles de bain) avec une fenêtre dans chaque chambre et puit de lumière en haut de l’escalier.
    Dois-je aller avec 12000 BTU ou 9000 BTU sur chaque étage ? cela peut il varier d’un étage à un autre ?
    Merci d’avance pour votre aide.

    12 mars 2019 à 12 h 04 min
    • Philippe Prud'homme Répondre

      Bonjour Christelle,
      Avec les dimensions de votre maison, vous pourriez optez sans problème avec des évaporateurs de 9,000 btu.
      Si vous souhaitez obtenir un peu plus de performance au niveau du chauffage l’hiver, vous pourriez installer un évaporateur de 12,000 btu au RDC afin d’obtenir plus de capacité l’hiver. Les évaporateurs de 9,000 btu et 12,000 btu sont pratiquement le même prix.

      16 mars 2019 à 10 h 05 min

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *