La thermopompe murale permet un contrôle optimal de la climatisation et du chauffage en toute saison. Été comme hiver, elle procure un confort incomparable. Pour vous rafraîchir lors des journées les plus chaudes ou réchauffer votre demeure durant la saison froide, c’est la solution par excellence. Efficace et performante, la thermopompe murale offre aussi un meilleur rendement énergétique… en plus de vous faire économiser sur votre facture d’électricité!

Guide d’achat thermopompe murale 2023 (mis à jour)

De nos jours, tous les grands manufacturiers de thermopompes murales fabriquent des produits d’entrée de gamme et des produits haut de gamme.

Beaucoup de nouveaux produits vendus à grand volume au niveau mondial présentent des difficultés lorsqu’ils arrivent au Québec, car ce ne sont pas les mêmes conditions qu’en Europe ou en Asie. Les pièces mécaniques et cartes électroniques ne sont pas prévues pour résister à notre climat hivernal et cela crée des problèmes de fonctionnement majeurs à court terme. Certaines marques ont une très bonne réputation mondiale, mais elles n’ont pas l’expérience avec nos températures extrêmes.

Voici les six principales marques de thermopompes murales qui sont établies au Québec et au Canada depuis plus de 15 ans (climatiseur mural uniquement):  Fujitsu, Mitsubishi, LG, Haier, Keeprite et Carrier. Ces manufacturiers connaissent très bien le climat québécois, un gage de qualité.

Thermopompe Fujitsu sur une bannière rouge

Votre thermopompe murale : de la fabrication à l’installation

Bon à savoir : aucune thermopompe murale n’est fabriquée en Amérique. Tous les manufacturiers sont établis en Asie (Japon, Corée du Sud, Malaisie, Chine, et.). Voici donc le processus détaillé entourant la distribution et la vente des thermopompes murales.

  1. Le fabricant (Fujitsu, Mitsubishi, LG, etc.) fabrique le produit et le vend au distributeur/fournisseur. Il faut compter environ deux mois de bateau pour arriver en Amérique.
  2. Le distributeur/fournisseur (Wolseley, Master, etc.) vend le produit à l’entrepreneur.
  3. L’entrepreneur (comme les Entreprises MPH) vend le produit au consommateur.

Lorsque vous choisissez votre thermopompe murable, il est recommandé de prioriser un fournisseur ainsi qu’un entrepreneur avec un service après-vente rapide, de bons techniciens et de nombreux points de distribution pour qu’ils soient en mesure de vous fournir des pièces en cas de bris.

Certains appareils possèdent des garanties de 12 ans. Toutefois, si le fournisseur n’a pas la pièce de rechange en stock lors d’une canicule, inutile de penser que votre garantie de 12 ans va climatiser ou chauffer votre maison si votre appareil ne fonctionne plus. Les distributeurs spécialisés en climatisation et chauffage ont beaucoup de pièces de rechange en inventaire afin de fournir les pièces de remplacement en cas de bris, et cela, en 24 heures.

Certains produits ont une très bonne réputation, mais le réseau de distribution et l’inventaire sont mal gérés. Les deux distributeurs/fournisseurs au Québec avec le meilleur service et le plus grand inventaire de pièces sont :

  • Wolseley : avec plus de 25 succursales spécialisées en climatisation, chauffage et ventilation à travers le Québec (distributeur de la marque LG et Keeprite).
  • Master : avec plus de 19 succursales spécialisées en climatisation, chauffage et ventilation à travers le Québec (distributeur de la marque Fujitsu, Haier et Gree).

Comment choisir la puissance de votre thermopompe murale?

Thermopompe murale blanche installée au mur.

Le confort avant tout

En climatisation, pour obtenir un confort optimal, il ne faut pas seulement abaisser la température au point de consigne voulu… il faut également abaisser le taux d’humidité relative entre 40 % et 50 %.

Une thermopompe murale trop puissante effectuera des cycles de refroidissement trop rapides, ce qui aura pour effet de climatiser votre maison trop rapidement et d’empêcher une bonne évacuation de l’humidité.

Une température ambiante de 20°C avec un taux d’humidité relative de 70 % n’est pas du tout confortable. Au contraire, cela crée une sensation de froid humide. Vous vous retrouverez dans cette situation si votre appareil de climatisation est trop puissant pour la grosseur de votre maison.

L’emplacement, un facteur clé

Lorsque vous faites vos recherches pour une thermopompe murale, il est encore plus important de prendre en compte la configuration des pièces de votre maison que le pied carré habitable. Beaucoup de gens se font mal conseiller par des vendeurs qui ne maîtrisent pas les principes de base de la climatisation.

Prenons l’exemple d’une maison à deux étages de type cottage, incluant le sous-sol, le rez-de-chaussée et le deuxième étage. Normalement, ces maisons comptent de 700 à 800 pieds carrés par étage. Si on additionne le tout, cela donne entre 1 400 et 1 600 pieds carrés au total. Trop souvent, les unités vendues dans ces maisons sont des thermopompes de 15,000 Btu/h ou 18,000 Btu/h, mais c’est une grave erreur.

Si votre thermopompe est installée au plus haut point de votre cage d’escalier et que la superficie du deuxième étage est d’environ 800 pieds carrés, l’appareil de 15,000 Btu sera trop puissant. Il effectuera ainsi des cycles de refroidissement trop rapides, ce qui abaissera la température trop rapidement et aura pour effet une mauvaise déshumidification.

Un appareil de climatisation de 12,000 Btu/h sera trop petit si on additionne les deux étages. C’est vrai! Il fera toutefois un meilleur travail qu’un appareil de trop grande capacité, car il abaissera la température et le taux d’humidité à la même vitesse (les deux variables sont importantes).

La meilleure solution dans ce type de maison serait d’installer deux appareils de 9,000 Btu/h ou 12,000 Btu/h. En revanche, cette option peut parfois dépasser le budget que vous avez fixé au départ. Dans 90 % des cas, les maisons à deux étages seront très confortables avec un appareil de 12,000 Btu/h bien positionné dans la cage d’escalier.

L’appareil doit également posséder un nombre suffisant de CFM « pieds cubes par minute » (puissance du ventilateur) pour vous donner un confort avec plus ou moins 2-3°C de différence avec le deuxième étage (ce qui est très acceptable).

Il ne faut pas non plus oublier les paramètres suivants à respecter : la fenestration, le niveau d’ensoleillement et l’isolation de la maison.

Le tableau ci-dessous vous guidera dans l’évaluation de la puissance dont vous avez besoin, selon la superficie à climatiser. Ce tableau de sélection rapide est utilisé par notre entreprise depuis déjà plus de 15 ans et il est basé sur des calculs de charge thermique concernant une maison à aire ouverte standard d’un étage (bungalow) :

Puissance de l’appareil en fonction des pieds carrés

Puissance de l’appareil Superficie à climatiser
9,000 BTU/h 550 à 850 pieds²
12,000 BTU/h 850 à 1150 pieds²
15,000 BTU/h 1150 à 1450 pieds²
18,000 BTU/h 1450 à 1750 pieds²
24,000 BTU/h 1750 à 2050 pieds²

Les cotes d’efficacité énergétique (HSPF, EER, SEER et COP)

Qu’est-ce que le SEER et comment est-il calculé?

L’acronyme SEER signifie Seasonal Energy Efficiency Rating. En français, vous retrouverez l’abréviation TRÉS qui signifie Taux de rendement énergétique saisonnier.

Le SEER est une cote ou un ratio d’efficacité énergétique et tous les appareils sont évalués selon leurs performances. En d’autres mots, plus le SEER est élevé, moins votre thermopompe consommera d’énergie en mode climatisation.

Le SEER est uniquement un moyen de mesure pour la climatisation et n’est pas effectif pour le mode chauffage. L’efficacité énergétique SEER fait référence au rapport entre la puissance de climatisation (BTU/h) divisée par la consommation d’énergie brute de l’appareil (kWh ou Watt/h).

Cela est la moyenne pour une saison de climatisation et est calculé en utilisant une température intérieure ambiante d’environ 20°C et une température extérieure de 28°C. Alors si la température moyenne extérieure de la région que vous habitez est supérieure ou inférieure à 28°C pendant l’été, l’efficacité SEER ne sera pas la même.

Toutes les unités de climatisation possèdent un taux de rendement énergétique saisonnier et il doit être affiché sur l’étiquette (jaune) Energy Guide de l’appareil. Depuis 2015, les manufacturiers ne sont plus autorisés à fabriquer des appareils de climatisation avec un taux d’efficacité énergétique inférieur à 14,5 SEER.

 

  • SEER de 13 (la plus basse efficacité et n’a plus le droit d’être vendu)
  • SEER de 33 (la plus haute efficacité en 2017 modèle Fujitsu RLS3 et RLS3H)

*** La différence de consommation d’énergie annuelle entre un appareil avec un SEER de 33 et un appareil avec un SEER de 16 est d’environ 30 $. Le SEER est un point à considérer, mais ce n’est pas le critère le plus important au Québec, car votre appareil de climatisation sera sollicité uniquement deux ou trois mois. ***

Tableau illustrant les économies grâce au SEER

Qu’est-ce que le EER et comment est-il calculé ?

Le terme EER signifie Energy Efficiency Ratio. En français, vous retrouverez l’abréviation TRÉ qui signifie Taux de rendement énergétique.

Le EER est calculé en utilisant une température à l’extérieur de 35°C, une température de 26°C à l’intérieur et un niveau de 50 % d’humidité. Aucun changement de température saisonnier n’est pris en compte dans la notation de l’EER d’une unité.

Quelle est la différence entre le EER et le SEER?

Le SEER est une bonne projection de l’efficacité énergétique de votre appareil si la température moyenne d’été dans votre région est de 28°C, mais cela peut être différent si vous habitez au Texas ou dans les régions très chaudes. Cependant, la valeur EER est un taux d’efficacité standard qui peut être utilisé pour comparer directement les appareils de climatisation sans se soucier des différences de température.

Le EER comparativement au SEER est surtout utilisé par les techniciens en climatisation afin d’obtenir l’information réelle sur les performances générales de la thermopompe murale. Autrement dit, le EER est utilisé par les ingénieurs et techniciens et le SEER est souvent utilisé pour le marketing.

Le EER est en réalité une cote ou un ratio d’efficacité énergétique que possèdent les appareils et est évalué selon leurs performances. Alors, plus le EER est élevé, moins l’appareil va consommer d’énergie. L’efficacité énergétique EER est le rapport entre la puissance de refroidissement (BTU/h) divisée par la consommation d’énergie brute de l’appareil (Watt/h ou kWh).

EER de 8 (efficacité la plus basse)

EER de 18 (La meilleure efficacité en 2017 modèle Fujitsu RLS3 et RLS3H)

 

Qu’est-ce que le HSPF et comment est-il calculé?

L’abréviation HSPF signifie Heating Seasonal Performance Factor. En français, vous retrouverez le terme FRSC qui signifie Facteur de rendement saisonnier en chauffage.

Le HSPF est en réalité un ratio ou côte de rendement énergétique et chaque appareil est évalué selon leurs performances en chauffage. Autrement dit, plus le HSPF est élevé, moins l’appareil consommera d’énergie en mode chauffage.

Le HSPF est uniquement un moyen de mesure pour le « chauffage » et n’est pas appliqué pour les données en climatisation. Le rendement énergétique HSPF est le rapport entre la puissance de chauffage en (BTU/h) divisée par la consommation d’énergie brute de l’appareil (kWh ou Watt/h). Le HSPF est la moyenne pour une saison de chauffage et est calculé en utilisant une température intérieure ambiante d’environ 20°C et une température extérieure de 8°C.

Toutes les thermopompes possèdent un taux de rendement énergétique pour la saison de chauffage et il doit être affiché sur le collant (jaune) Energy Guide de l’appareil.

*** Un appareil avec un HSPF de 14 peut vous faire économiser jusqu’à 500 $ sur votre facture de chauffage annuelle. À titre comparatif, un appareil avec un HSPF de 9 vous fera économiser jusqu’à 200 $ sur votre facture de chauffage annuelle (cela prend en compte la consommation d’énergie pour les mois de climatisation). C’est pour cette raison que le HSPF est beaucoup plus important lorsque vous faites l’achat d’une thermopompe considérant le climat québecois qui possède plus de mois de chauffage que de mois climatisation. ***

Tableau illustrant les économies réalisées avec la HSPF

Qu’est-ce que le COP et comment est-il calculé?

Si vous êtes à la recherche d’une thermopompe murale ou centrale, vous avez probablement déjà entendu le mot ou l’abréviation COP. Le terme COP signifie Coefficient de performance.

Le COP est en fait un ratio de consommation d’énergie versus la quantité de chaleur produite par une thermopompe ou autre appareil. Chaque appareil est évalué selon leurs performances en chauffage à l’aide du COP. Autrement dit, plus le COP est élevé, plus l’appareil va vous donner une puissance calorifique en chauffage. Le COP est un moyen de mesurer l’efficacité de votre thermopompe pour le chauffage et n’est pas applicable pour les données en climatisation des climatiseurs.

Le rendement énergétique COP est le rapport entre la puissance de chauffage maximale en (kW/h) divisée par la consommation d’énergie brute de l’appareil (kW/h). Ce calcul peut être utilisé, peu importe la température extérieure.

Généralement les manufacturiers vont indiquer les performances aux températures suivantes: 47ºF (8.3ºC), 32ºF (0ºC), 17ºF (-8.3ºC) et 5ºF (-15ºC). Chaque température possède un COP différent, car la thermopompe est affectée par le froid à l’extérieur. Alors il est normal qu’une thermopompe possède un COP plus bas à basse température.

Exemple: Une thermopompe possède un COP de 3 à une température extérieure de 17ºF (-8.3ºC). Cela veut dire que votre thermopompe consommera 1 kW/h pour une puissance de chauffage de 3 kW/h. Voilà pourquoi les thermopompes sont si efficaces pour économiser l’énergie en chauffage.

Toutes les thermopompes possèdent un COP, mais certains manufacturiers n’affichent pas leurs données techniques.

Tableau expliquant ce qu'est le COP chauffage

Le HSPF et le COP sont-ils si importants?

La réponse est oui, car nous sommes au Québec et nous avons malheureusement plus de mois de chauffage que de climatisation.

À première vue, la signification HSPF et le COP ne veulent pas dire grand-chose, mais si l’on compare les différents taux, il peut y avoir une énorme différence de consommation d’énergie entre les appareils de chauffage sur une durée de vie de plusieurs années.

Cependant, il est très important d’évaluer les coûts d’acquisition de l’appareil par rapport à la rentabilité de l’appareil à long terme. Il est inutile d’acheter une thermopompe murale avec un HSPF de 12 et + si vous avez l’intention de déménager d’ici 2-3 ans, car c’est le prochain propriétaire de votre habitation qui profitera de l’économie d’énergie de votre thermopompe.

Si vous croyez rester à votre demeure plusieurs années, acheter une thermopompe avec un taux de rendement énergétique élevé aura plusieurs bénéfices sur votre consommation d’énergie.

Premièrement, une thermopompe avec un HSPF supérieur à 11 et + consommera beaucoup moins d’énergie pour produire la même quantité de chaleur comparativement à un appareil qui possède un HSPF de 9.

Deuxièmement, les thermopompes murales avec un HSPF et un COP élevés sont habituellement considérées comme des appareils haut de gamme. Votre appareil aura alors également un SEER élevé qui vous fera économiser pour la saison de climatisation.

Troisièmement, les appareils avec un HSPF élevé sont généralement construits par des fabricants reconnus dans l’industrie qui ont plusieurs années d’expérience dans la conception et la fabrication de thermopompes murales. Pour obtenir un HSPF élevé, les manufacturiers doivent utiliser les meilleures pièces et composantes afin d’obtenir des rendements de performance élevés. Vous avez ainsi l’assurance que votre appareil est construit avec des matériaux de haute qualité.

L’achat d’une thermopompe est un investissement important. Chez les Entreprises MPH, nous sommes des experts dans le domaine. Notre équipe saura bien vous conseiller en fonction de vos besoins, de votre situation actuelle/future et de votre budget.

Qu’est-ce que la technologie Inverter pour la thermopompe murale?

La technologie Inverter permet au compresseur de varier la puissance de refroidissement de votre système de climatisation. La grande majorité des systèmes de thermopompes murales aujourd’hui possèdent la technologie Inverter et voici pourquoi :

Tableau explicatif de la technologie Inverter pour les thermopompes

  1. Précision de la température à l’intérieur de votre maison

Grâce à la variation de puissance du compresseur, la température est plus stable. En effet, le capteur de température situé à l’intérieur de l’évaporateur indique au compresseur la puissance requise pour chauffer ou climatiser votre maison.

  1. Économie d’énergie accrue

Le compresseur réduit considérablement sa puissance lorsque la température est atteinte et vous procure uniquement les BTU/h nécessaires afin de maintenir la température.

  1. Meilleure déshumidification

Une thermopompe murale avec un compresseur Inverter de bonne capacité est en mesure de chauffer votre maison avec des cycles de chauffage plus longs. Cela procure un meilleur taux d’humidité et une température plus constante.

  1. Durée de vie prolongée

Les compresseurs à vitesse variable durent beaucoup plus longtemps, car ils n’arrêtent presque jamais. Au lieu d’arrêter complètement, le compresseur va réduire la puissance pour fournir uniquement ce qui est nécessaire. Cela permet au compresseur de toujours être refroidi à la bonne température et de durer plus longtemps.

  1. Compresseur beaucoup plus silencieux

Une thermopompe murale avec un compresseur Inverter est beaucoup plus silencieuse qu’une thermopompe avec un compresseur ON/OFF, car le compresseur démarre lentement et augmente la vitesse progressivement afin de maximiser la consommation d’énergie. Cela permet à l’huile de mieux circuler et éviter les coups au démarrage pour ainsi être plus silencieux lorsque votre climatiseur est en marche.

  1. Le fonctionnement d’un compresseur Inverter

Le modulateur de fréquence communique avec la sonde de température intérieure située dans l’évaporateur et cela permet de faire varier la vitesse du compresseur. Le compresseur est spécifiquement conçu pour fonctionner à différentes vitesses pour moduler la puissance de chauffage en fonction de la température demandée.

Une quantité de réfrigérant précise est une exigence critique pour assurer la durée de vie du compresseur. De plus, une gestion appropriée de l’huile assure ainsi une lubrification appropriée pour le fonctionnement à faible vitesse et empêche l’injection excessive d’huile dans le circuit en cas de fonctionnement à pleine vitesse.

 

Critères d’achat importants pour une thermopompe murale

Prioriser une thermopompe avec une fonction autonettoyante

Lorsque votre thermopompe s’éteint, le ventilateur intérieur continue à fonctionner jusqu’à ce que l’évaporateur soit complètement sec. Cela permet à votre appareil de rester toujours propre, sans champignon et sans moisissure.

Traitement anticorrosif sur les unités intérieure et extérieure

Assurez-vous que votre thermopompe soit traitée avec un revêtement anticorrosion qui empêche la formation d’oxydation (rouille) sur les unités extérieure et intérieure. Cela favorise l’efficacité durable et prolonge la vie des serpentins en aidant à prévenir la corrosion causée par les polluants environnants.

Protection des fuites de réfrigérant

Les unités de bonne qualité sont munies d’un module qui protège le compresseur de surchauffe si une fuite de réfrigérant est détectée.

Thermopompe avec élément chauffant

Lorsque la température chute sous le point de congélation, l’élément chauffant installé dans le bas de l’unité de condensation réchauffe la base de l’appareil extérieur afin d’empêcher le gel du condensat. Sans élément chauffant, l’eau gelée peut occasionner du bruit, endommager l’unité extérieure et les pales du ventilateur, en plus de réduire la performance du système.

Thermopompe murale avec élément chauffant en roug

Le niveau sonore

Lorsque vous comparez les fiches techniques des différents appareils, il existe deux variantes sonores à vérifier :

Le niveau sonore de l’unité intérieur (évaporateur)

L’unité intérieure appelée « évaporateur » possède entre 3 et 8 vitesses de ventilation. Chaque vitesse de ventilation doit être inscrite sur la fiche technique avec le débit d’air (CFM) et le niveau de bruit (dB).

L’unité la plus silencieuse présentement est le modèle LG Prestige avec (17 dB) pour l’unité intérieure.

Le niveau sonore de l’unité extérieure

L’unité extérieure appelée « condenseur » n’a pas de vitesse, car c’est généralement un moteur de ventilateur à vitesse variable qui communique avec le compresseur Inverter en fonction de la puissance de chauffage requise. Le bruit de fonctionnement en dB sera alors inscrit à la plus haute vitesse dans les fiches techniques.

Les unités les plus silencieuses présentement sont le modèle LG Prestige et le modèle Fujitsu RLS3 et RLS3H avec (43 dB) pour l’unité extérieure.

Le prix des thermopompes murales

Nous vous conseillons fortement de faire appel à des entreprises qui sont en affaires depuis plusieurs années et qui ont pignon sur rue : bureau, salle d’exposition et entrepôt. Cela vous donnera une garantie que ces entreprises pourront vous donner un service tout au long de votre garantie.

Les prix seront un peu plus chers, mais vous serez certain d’obtenir une bonne qualité d’installation effectuée par des techniciens certifiés qui possèdent les cartes de compétence nécessaires pour réaliser votre installation.

Certaines entreprises vous offrent des produits à des prix très bas, mais faites bien attention, car la qualité de l’installation et le service après-vente varient énormément entre chaque entreprise.

Voici les prix du marché analysés entre 2012 et 2017 pour un climatiseur mural ou thermopompe murale de 12,000 Btu :

Gamme Prix***
Bas de gamme 1 700 $ à 2 300 $
Moyen de gamme 2 400 $ à 3 400 $
Haut de gamme 3 500 $ à 4 500 $

La garantie

Les garanties peuvent varier énormément d’une marque à l’autre, mais la majorité des appareils de qualité sont maintenant munis d’une garantie de 10 ans et même de 12 ans dans certaines marques. Cela est un indicateur assez important quant à la qualité de l’unité.

Méfiez-vous des garanties qui ne sont pas écrites sur les brochures ou fiches techniques du manufacturier. Certaines entreprises ajoutent des « garanties maison » à leurs produits, mais faites très attention, car si l’entrepreneur ferme les portes, vous n’aurez aucune garantie.

La durée de vie moyenne d’une thermopompe murale qui a été bien entretenue varie de 12 à 15 ans.

Une installation effectuée selon les règles de l’art

En tant qu’entrepreneurs en climatisation, chauffage et ventilation certifiés, nos techniciens sont souvent appelés dans des maisons où un système est en panne. Après avoir effectué un diagnostic sur le système, il est facile de voir que l’installation a été mal effectuée par un travailleur sans licence ou par un travailleur sans expérience.

Parfois, le propriétaire n’est plus en mesure rejoindre la personne responsable de l’installation et nous appelle avec beaucoup de frustration. La majorité du temps, le propriétaire a déjà tenté d’obtenir une réparation remboursée par le fabricant. Cependant, lorsque le propriétaire mentionne que les appareils ont été installés par un entrepreneur qui n’était pas qualifié, celui-ci perd complètement les garanties du fabricant.

Il y a bien d’autres histoires comme celle-ci et, malheureusement, bien qu’il existe des lois et des règlements contre les entrepreneurs sans licence dans la plupart des régions du Québec, l’application des lois est souvent lente ou inexistante. Cela laisse les propriétaires dans des positions précaires et, souvent, avec des appareils qui ne fonctionnent plus.

En tant qu’entrepreneur en climatisation, chauffage et ventilation, nous adhérons aux règles et règlements adoptés par la Régie du Bâtiment du Québec afin de travailler selon les règles en vigueur. Beaucoup de ces règlements sont destinés à protéger les propriétaires contre des entrepreneurs scrupuleux et malhonnêtes. Mais si le propriétaire n’est pas conscient des risques liés à l’utilisation d’un entrepreneur sans licence, comment peut-il prendre une bonne décision concernant l’embauche d’une entreprise?

Tous les techniciens des Entreprises MPH sont formés afin de répondre aux questions et aux préoccupations des propriétaires de thermopompes murales.

Lorsque vous faites l’achat d’une thermopompe, vous devez vous assurer que l’entrepreneur qui exécute les travaux possède toutes les licences pour réaliser les travaux.

  • Réfrigération 15.10
  • Ventilation 15.8
  • Licence CMEQ : Électricité 16
  • Assurance responsabilité afin de vous protéger des éventuels dommages causés par l’installation

De plus, voici une liste de sujets que les techniciens devraient aborder  avec les propriétaires afin de faire respecter l’importance des contrats sous licence.

Garanties

Les entrepreneurs non agréés ne peuvent pas effectuer des travaux de garantie à moins que le fabricant n’ait autorisé par écrit une personne spécifique à effectuer le travail. Soyez prudent, car certains entrepreneurs donnent en sous-traitance le travail à des entrepreneurs non certifiés. Demandez la licence et assurez-vous que la personne qui fait le travail soit listée. Un travail sans licence sur votre système annulera la garantie du fabricant.

Sécurité du système

Depuis combien de temps l’entreprise possède-t-elle sa licence? L’entreprise est-elle certifiée pour effectuer des travaux de garantie et d’installation dans votre maison? Avec un entrepreneur certifié, le propriétaire reçoit une garantie du travail effectué et une garantie sur les équipements installés. Si cela n’est pas offert, le propriétaire peut se retrouver avec une installation mal effectuée et un mauvais fonctionnement du système. Un branchement électrique incorrect peut provoquer un incendie.

Sécurité des travailleurs

Beaucoup de propriétaires ne se rendent pas compte que, lorsqu’ils embauchent un entrepreneur sans licence et souvent moins cher, ils peuvent être tenus responsables si ce travailleur tombe ou se blesse tout en travaillant sur leur propriété.

Les propriétaires pensent souvent qu’ils obtiennent un bon prix sur une réparation ou un nouveau système, mais si un travailleur glisse et tombe durant le travail, le propriétaire pourrait être responsable de la blessure du travailleur. Alors assurez-vous que l’entrepreneur possède une assurance responsabilité valide et en règle.

Dans notre région, être un entrepreneur autorisé a ses inconvénients quand il s’agit d’enchères sur les emplois. Les entrepreneurs non agréés n’ont pas à se conformer aux lois, n’ont pas de frais généraux, ne paient pas les compensations des travailleurs et n’offrent pas d’assurance pour leurs employés.